Sébastien Nadot - Un citoyen en campagne présidentielle

Quand la politique est aussi une aventure littéraire...

Quand on sort déconfit du grand oral de l’ENA, rien de tel qu’une bonne soirée entre amis pour refaire le monde. Dénouer la cravate redonne de l’audace et de la liberté. Pierre, Claire, Inès, Chloé, Maxence et les autres se retrouvent chez Imed et Caroline. Sur une idée de fin de soirée, la bande d’amis se lance : pourquoi ne pas réinventer la démocratie directe en conjuguant révolution numérique et révolution tout court. Ainsi naît Reinette, la révolution par le net. Pendant ce temps, les révélations sur la maladie de la présidente de la République Jeanne La Hire se multiplient, et le pouvoir national-populiste vacille. Alors que nos amis organisent leurs réseaux et multiplient les records de clics, les partis traditionnels restent à la manœuvre.

Couverture_reinette_2.0.jpg

Il y aura une panne informatique géante et de machiavéliques tentatives de récupération. Cyber coup d’État ou révolution conservatrice ? Les chemins de l’utopie sur lesquels Pierre, Claire, Inès, Chloé, Maxence et les autres se sont lancés avec fougue sont décidément plein d’embûches.

Docteur en histoire médiévale, professeur agrégé d’éducation physique et sportive à Toulouse, chef de file du Mouvement des progressistes, Sébastien Nadot, 43 ans, fait avec ce premier roman un bond réussi dans le futur immédiat. Bien sûr, tous les personnages de cette histoire inventée existent. Paru chez ALMA éditeur en Février 2017.

affiche_fauteuil_Laissez_la_place.png

2017 : Place aux citoyens / signez la pétition !

"Je veux dire d’emblée ce que je souhaite partager : il n’est de solution progressiste que collective. Ma candidature ne prend sens que si elle fait écho au souhait de chacune et chacun d’entre-nous de faire changer les choses. Elle s’inscrit également dans une perspective claire et nette de prendre notre place dans les élections législatives qui s’ensuivront et dans lesquelles il sera fait appel à vous pour défendre ensemble les idées du mouvement des Progressistes".

J’ai 43 ans. Je suis né à Fleurance dans le Gers. 

Professeur agrégé d'éducation physique et sportive à Toulouse, je suis également titulaire d'un doctorat en histoire.

Mon expérience et mes convictions progressistes sont les fruits de la vie. De Fleurance, où je suis né, à Bourges qui m’a vu grandir, c’est aussi à Paris, Poitiers, Mantes la Ville, Orléans, Nice, Strasbourg, Agen et Toulouse où je vis aujourd’hui, que j’ai posé un temps mes valises, avec une mention spéciale pour la Corse dont j’aime tant la fierté.

Mon engagement, mon énergie et ma vigilance, je les tiens de mes proches, de mes rencontres d’hier, d’aujourd’hui et de demain, du bouillonnement associatif, je les puise dans l’indignation, les insupportables injustices et la misère sociale, je les conçois et je les construis dans un esprit collectif et altruiste.

Robert Hue conseille aux politiciens professionnels de « laisser la place ». Et pour cause, le système dont ils sont prisonniers nous mène depuis des années droit dans le mur. Mais la place, ils ne la laisseront qu’obligés par notre détermination citoyenne.

Nous voici à cette étape cruciale, laquelle requiert du courage. S’engager ! 

  "Sébastien Nadot, il est le candidat de la vraie vie"

Donnez On parle de nous sur Twitter: